VU SUR

Rechercher

Home » » Qu'est-ce qu'un PEA ?

Qu'est-ce qu'un PEA ?

Toute personne majeure peut ouvrir un PEA, à condition qu’elle ait son propre foyer fiscal. Mais une personne ne peut détenir qu’un seul PEA.

Qu'est-ce qu'un PEA ?

Le PEA peut être ouvert dans une banque, une compagnie d’assurance, une poste, une caisse d’épargne, une société de bourse.

Les modalités de versement sont définies avec l’établissement dans lequel le PEA est ouvert. Néanmoins, le montant total des versements ne peut excéder 132 000 euros par personne.

En outre, un PEA est ouvert pour une durée minimale de 8 ans. Les sommes sont, quant à elles, bloquées pendant les 5 premières années. Il est également important de retenir qu’après un retrait (même au bout de 5 ans), il n’est plus possible d’effectuer de nouveau versement.

Si le titulaire du PEA effectue des retraits avant la fin des 5 premières années, les plus-values :

- sont soumises à 22,5% d’impôts (retrait dans les deux premières années) si le seuil de cession de 15 000 euros est dépassé ;
-sont soumises à 16% d’impôts (retrait entre la deuxième et la cinquièmeannée), si le seuil de cession de 15 000 euros est dépassé.

L’exonération n’est donc acquise que si la période de 5 ans, sans retrait, est respectée.

Les différents types de PEA

Il existe différents types de PEA :

- les PEA libres pour lesquels le titulaire choisit les actions dans lesquelles il souhaite investir. Il peut notamment acheter des parts d’Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) ;

- les PEA garantis qui limitent le risque de pertes puisqu’ils concernent essentiellement des investissements en SICAV ou FCP garantis. Dans ce cas, l’investisseur ne peut pas revendre lorsqu’il le souhaite ses actions, sous peine de payer d’importants frais ;

- les PEA OPCVM qui permettent d’investir uniquement dans des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. Ils peuvent être parfois risqués.

Quels titres avec un PEA ?

Tous les titres ne peuvent être placés dans un PEA. En effet, on peut mettre dans ce dernier :
- des actions françaises cotées ;
- des certificats d’investissement cotés ;
- des actions françaises non cotées ;
- des SICAV gérées en France ;
- des FCP gérés en France ;
- des actions européennes ;
- des parts de SARL ;
- des droits relatifs aux actions et aux certificats éligibles au PEA ;
- des bons de souscription relatifs aux actions et aux certificats éligibles au PEA ;
- des fonds communs de placement dans l’innovation ;
- des fonds communs de placement à risques.

La fin d’un PEA

Au bout de 8 ans, il est possible de retirer tout ou partie de ses fonds qui seront alors uniquement soumis à la CGS et à la CRDS.

Il est également possible d’obtenir une rente viagère qui sera exonérée d’impôt sur le revenu.

Enfin, il est possible de maintenir son portefeuille et de pouvoir en sortir à tout moment.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Guide pour le trading option binaire légal en France



La plus grande crise financière de tous les temps est passée, il est maintenant l'heure de retourner sur les marchés financiers. Un constat que les français ont bien compris puisque le trading option binaire, le forex ou les autres produits dérivés financiers connaissent un véritable succès. Plutôt que d'investir sur un Livret A à 1%, mieux vaut chercher des opportunités à la bourse, en ayant certes du risque, mais des profits potentiels bien plus élevés.

Les options binaires chez le particulier sont arrivées en 2011 en France, bien qu'elles soient populaires depuis 2008 aux Etats-Unis. Avec un cadre de régulation qui s'est mis en place en 2011, le nombre de broker option binaire a explosé, avec malheureusement de nombreux sites de trading illégaux et peu scrupuleux qui cherchent à extorquer des fonds. Pour cela, le régulateur français AMF publie une liste noire mettant en avant les courtiers non régulés qui ont eu récemment des pratiques frauduleuses en France.

Quand il s'agit de choisir son site de trading binaire, la première chose est de consulter qu'il n'est pas sur la liste noire, la seconde est qu'il soit bien agréé par un régulateur européen, et la troisième est de regarder sa notoriété sur internet. Vous trouverez sur notre guide comparatif uniquement des courtiers répondant à ces critères, et ayant montré de par leur expérience un sérieux et une fiabilité sur le marché. Cela vous permettra d'éviter les arnaques, qui ont longtemps fait beaucoup de mal au marché de l'option binaire.

Rejoignez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter
Recommend us on Google Plus
Abonnez vous sur RSS