• Pourquoi investir en Bourse ?

    Une rentabilité inégalée

    La Bourse est le marché financier qui offre les plus fortes rentabilités sur le long terme. Les meilleures actions ont progressé plus de 2 000 % en 10 ans. En moyenne, l'indice CAC 40 évolue de plus d'une dizaine de pour cent par an, bien au-dessus des produits bancaires classiques.

    Pourquoi ? Selon une étude menée dans les années 70, jamais remise en cause, les actions augmenteraient en moyenne de 10 % par an.
    Cela s'explique par le fait que les entreprises investissent grâce aux fonds levés en Bourse et donc créent de la richesse.

    Cette richesse revient tout naturellement aux propriétaires de l'entreprise, les actionnaires. Au contraire, les dirigeants de société qui n'ont pas réalisé de bons résultats auront tendance à verser quand même des dividendes, en puisant dans les réserves de la société, afin de ne pas mécontenter les actionnaires et préserver leur place de dirigeants lors des assemblées générales. Dans tous les cas, les dividendes sont donc présents.

    Un risque calculé

    Pour autant, le risque n'est pas exclu et les actions sont les seuls produits financiers qui peuvent faire perdre de l'argent. Cependant des parades existent pour minimiser ce risque. Mais qu'est-ce que le risque en Bourse ?

    Le risque boursier est en réalité une donnée mathématique.

    Le prix d'une action représente la rentabilité espérée du titre, qui est la moyenne des rentabilités des périodes précédentes, ainsi qu'un écart type à cette moyenne, qui est à proprement parler le risque de cette action.

    Celui-ci est composé de données issues du marché dans son ensemble et de certaines données relatives uniquement à cette société, comme ses résultats ou son appréciation par les analystes financiers. Les traders et les analystes financiers ont donc une connaissance précise de ce risque et sont capables de l'éviter autant que faire ce peut.

    Pour minimiser ce risque, la méthode est en réalité simple et est largement explicitée dans la presse : il s'agit de la diversification.

    Cela consister à ne jamais tout investir sur une valeur mais sur un panier d'au minimum une dizaine de valeurs.

    Ainsi, si l'une des valeurs subit une perte, cette perte est immédiatement compensée, sauf catastrophe, par les gains des autres valeurs.
  • 0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Vous aimerez aussi