VU SUR

Rechercher

Home » » Amazon, une capitalisation boursière record

Amazon, une capitalisation boursière record

Ces chiffres aussi hauts annoncés par Amazon, personne ne les attendait vraiment, à commencer par les spécialistes financiers. Lors du dernier trimestre, le géant américain de la vente en ligne a ainsi réalisé 92 millions de dollars de bénéfices nets, soit 84 millions d'euros.

Amazon, une capitalisation boursière record


Wall Street a très bien, l'on s'en doute, accueilli cette annonce tandis que l'action grimpait de 17,5%.

Amazon : de nouveau, les profits

Vendredi, Amazon est donc sur le chemin d'une capitalisation boursière dont on attend qu'elle atteigne quelque 233,52 milliards de dollars. Soit plus forte que celle de Wall-Mart, leader mondial de la distribution.
Amazon renoue donc avec les bénéfices, elle qui avait perdu 57 millions de dollars lors du dernier trimestre. Pour l'année 2014, les pertes s'établissaient à 126 millions de dollars. Mais retournons au second trimestre 2015 : le chiffre d'affaires (CA) du groupe a progressé de 19,9%, s'établissant à 23,19 milliards de dollars; soit 1 milliard plus haut que les prévisions les plus optimistes.

Les raisons du retour en grâce

Ses profits inespérés proviennent en tout premier lieu des ventes opérées sur son marché numéro 1, l'Amérique du Nord. Ces dernières affichent une augmentation de 25,5% pour 13,8 milliards de dollars. Si les produits électroniques ont porté cette croissance, les services de stockage en ligne ("cloud") ne sont pas en reste en bondissant de 81% à 1,82 milliard de dollars. Ils expriment désormais 8% du CA des mois d'avril à juin 2015. C'est notamment la division AWS du cloud, qui concerne entre autres les activités d'hébergement de sites tiers sur les serveurs d'Amazon qui fait figure de locomotive.
Mais les abonnements Prime ne sont pas non plus à négliger, eux qui représentent un fort investissement, notamment avec la vidéo. Cette dernière entre directement en concurrence avec Netflix.

Quid du 3ème trimestre ? Les prévisions du CA sont dans une fourchette située entre 23,3 et 25,5 milliards de dollars, qui représenteraient une croissance de 13% à 24%. Quant au résultat d'exploitation, il serait compris entre une perte de 480 millions de dollars et un bénéfice de 70 millions.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Guide pour le trading option binaire légal en France



La plus grande crise financière de tous les temps est passée, il est maintenant l'heure de retourner sur les marchés financiers. Un constat que les français ont bien compris puisque le trading option binaire, le forex ou les autres produits dérivés financiers connaissent un véritable succès. Plutôt que d'investir sur un Livret A à 1%, mieux vaut chercher des opportunités à la bourse, en ayant certes du risque, mais des profits potentiels bien plus élevés.

Les options binaires chez le particulier sont arrivées en 2011 en France, bien qu'elles soient populaires depuis 2008 aux Etats-Unis. Avec un cadre de régulation qui s'est mis en place en 2011, le nombre de broker option binaire a explosé, avec malheureusement de nombreux sites de trading illégaux et peu scrupuleux qui cherchent à extorquer des fonds. Pour cela, le régulateur français AMF publie une liste noire mettant en avant les courtiers non régulés qui ont eu récemment des pratiques frauduleuses en France.

Quand il s'agit de choisir son site de trading binaire, la première chose est de consulter qu'il n'est pas sur la liste noire, la seconde est qu'il soit bien agréé par un régulateur européen, et la troisième est de regarder sa notoriété sur internet. Vous trouverez sur notre guide comparatif uniquement des courtiers répondant à ces critères, et ayant montré de par leur expérience un sérieux et une fiabilité sur le marché. Cela vous permettra d'éviter les arnaques, qui ont longtemps fait beaucoup de mal au marché de l'option binaire.

Rejoignez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter
Recommend us on Google Plus
Abonnez vous sur RSS