VU SUR

Rechercher

Home » » Carl Icahn : le méchant de Wall Street

Carl Icahn : le méchant de Wall Street



Carl Icahn est un homme d'affaires et milliardaire américain. Sa fortune est évaluée à environ 8 milliards de dollars. Il est le symbole de l'actionnaire activiste , ayant inspiré le personne de Gordon Gekko dans le film Wall Street.

Une sacré tchatche ce Carl avec son accent du Queens !

Résumé / morceaux choisis :

-il y a un souci dans la gestion des sociétés américaines de nos jours du fait de la complicité entre le management et les conseils d'administrations

-le rôle des actionnaires activistes est de bousculer cet immobilisme

-le processus de sélection des dirigeants des sociétés : c'est le salarié le plus sympa et le plus habile qui finit à la tête de l'entreprise, celui qui ne bouscule pas les habitudes

-ces personnes ne sont pas à même de gérer efficacement les sociétés

-le CEO d'une société choisit des collaborateurs qui ne pourront pas lui faire de l'ombre

-il faut essayer de changer les règles si vous avez des idées

 
 


Discours de Carl Icahn à Yale : toujours aussi impressionnant avec sa voix grave et son air féroce notamment pendant les questions des étudiants !

-son parcours depuis l'université et la création de son fonds d'investissement à l'aide de 10.000 USD gagnés au poker

-des achats dans des sociétés décotées du fait d'un mauvais management qu'il essaie de changer

-il n'y a pas à l'heure actuelle de responsabilité du management et de démocratie actionnariale

-le processus de sélection des dirigeants des sociétés est anti darwinien : celui qui est choisi a un bon contact et un sens politique aigu mais pas d'idées géniales (un peu comme le président des associations étudiantes)

-le N°2 d'une société est en général plus stupide que le N°1 pour ne pas lui faire de l'ombre

-les soucis de l'économie américaines sont masqués par le fait que le dollar est la monnaie internationale de référence

-l'économie américaine est trop endettée (6 trillions de dollars)

-Wall street a encore de l'avenir

-Les CEO sont trop payés (400 fois la paye du salarié moyen)

-conseils aux étudiants : si vous avez du succès, ne vous laissez pas envahir par votre ego, efforcez vous de travailler beaucoup et de donner le maximum

-pour l'investisseur individuel, il faut essayer d'aller à contre courant (acheter quand personne n'achète)

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Guide pour le trading option binaire légal en France



La plus grande crise financière de tous les temps est passée, il est maintenant l'heure de retourner sur les marchés financiers. Un constat que les français ont bien compris puisque le trading option binaire, le forex ou les autres produits dérivés financiers connaissent un véritable succès. Plutôt que d'investir sur un Livret A à 1%, mieux vaut chercher des opportunités à la bourse, en ayant certes du risque, mais des profits potentiels bien plus élevés.

Les options binaires chez le particulier sont arrivées en 2011 en France, bien qu'elles soient populaires depuis 2008 aux Etats-Unis. Avec un cadre de régulation qui s'est mis en place en 2011, le nombre de broker option binaire a explosé, avec malheureusement de nombreux sites de trading illégaux et peu scrupuleux qui cherchent à extorquer des fonds. Pour cela, le régulateur français AMF publie une liste noire mettant en avant les courtiers non régulés qui ont eu récemment des pratiques frauduleuses en France.

Quand il s'agit de choisir son site de trading binaire, la première chose est de consulter qu'il n'est pas sur la liste noire, la seconde est qu'il soit bien agréé par un régulateur européen, et la troisième est de regarder sa notoriété sur internet. Vous trouverez sur notre guide comparatif uniquement des courtiers répondant à ces critères, et ayant montré de par leur expérience un sérieux et une fiabilité sur le marché. Cela vous permettra d'éviter les arnaques, qui ont longtemps fait beaucoup de mal au marché de l'option binaire.

Rejoignez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter
Recommend us on Google Plus
Abonnez vous sur RSS