News Ticker

Fiscalité 2012 des dividendes

By Maher Ben - No Comments
Bourse en ligne : comment choisir son courtier ,
Imposition des dividendes d’actions en 2012

Depuis décembre 2007, l’imposition sur les dividendes d’actions a changé.

Ainsi, les contribuables peuvent :
  • soit les déclarer sur leurs revenus,
  • soit opter pour le prélèvement libératoire forfaitaire.
Ce prélèvement libératoire forfaitaire pour les dividendes d’actions est fixé à 21% en 2012.
De plus, le taux global de contributions sociales passe en 2012 de 12,3 à 13,5%.
Mais attention, l’option pour le PFL à 34,5 % est irrévocable pour chaque encaissement de dividendes. Par ailleurs, l’option PFL fait perdre l’abattement de 40 %, la déductibilité de la CSG (Contribution Sociale Généralisée) à hauteur de 5,8%, l’abattement 1 525 € pour une personne seule (3 050 € pour un couple), ainsi que du crédit d’impôt de 50 % plafonné à 115 € pour une personne seule (230 € pour un couple).
Ainsi, opter pour le PFL pour les dividendes d’actions n’est intéressant que si vous êtes soumis au taux marginal d’impôt sur le revenu de 40 %, ou si vous percevez plus de 19 700 € de dividendes dans l’année pour une personne seule (39 400 € pour un couple).

Imposition des dividendes d\'actions : Adieu l\'avoir fiscal...Imposition des dividendes d’actions : Adieu l’avoir fiscal...

Depuis le 1er janvier 2005 les dividendes d’actions françaises n’ouvrent plus droit à l’avoir fiscal. Les revenus distribués par les sociétés ayant leur siège en France ou dans un Etat de la communauté européenne donnent droit à un abattement de 40% des dividendes versés pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

Tags:

No Comment to " Fiscalité 2012 des dividendes "